Vous êtes ici :

A propos


Emploi, logement, éducation, santé, culture… comment donner accès à tous aux biens et ressources que nous considérons comme absolument utiles pour vivre ?

Parents isolés, immigrés, personnes handicapées, anciens détenus… qui sont les publics exclus ?

Dépendance, isolement, pauvreté, échec scolaire… quelles sont les situations sources d’exclusion et comment les prévenir ?

Ces questions sont au cœur de toutes nos politiques publiques. Et pour y répondre nous nous référons de plus en plus au référentiel de l’inclusion.
Il ne s’agit plus aujourd’hui d’exiger de tout un chacun qu’il se fonde dans la norme commune, mais de tolérer jusqu’à un certain point les différences.
Il ne s’agit plus aujourd’hui de compenser simplement une situation de handicap par une allocation, mais d’inclure chacun dans la vie sociale et économique ordinaire.
Il ne s’agit plus aujourd’hui de faire porter sur les seuls individus la responsabilité de s’insérer, mais d’adapter les politiques publiques à la diversité des situations.

Les défis sont, on le voit, considérables, tant sur le plan opérationnel que philosophique.

Sur le plan opérationnel, ce blog ambitionne de repérer les situations concrètes posant problème, et de relayer les initiatives, les expérimentations et les projets « inclusifs ». Il ambitionne aussi d’éclairer la question de l’évaluation des politiques publiques inclusives.

Sur le plan philosophique, ce blog ambitionne de questionner le référentiel de l’inclusion. Car l’inclusion ne va pas de soi. Ce qui se joue aujourd’hui c’est la recherche de nouveaux équilibres des responsabilités entre l’individu, la  collectivité et la société. Et c’est aussi la réinvention des articulations entre normes et exceptions, majorités et minorités, universalismes et particularismes. Nous sommes dans un tâtonnement, et celui-ci n’est pas toujours paisible comme en témoignent les passions fréquentes du débat public quand s’engage une discussion sur l’assistance (ou l’assistanat ?), sur la ségrégation urbaine (ou sur un appartheid territorial ?), sur la laïcité (ouverte ? Fermée ? De combat ?), ou encore sur la notion de société multiculturelle.

Protocole de travail :

  • Sept fils rouges sur :
    • le questionnement des responsabilités dans la mise ne œuvre des politiques publiques :
    • le repérage et la découverte des publics exclus
    • la problématique de la discrimination et de l’accès aux biens essentiels
    • la dimension citoyenne de la ville inclusive et du "faire ensemble"
    • l’enjeu central de l’emploi et de l'insertion
    • le questionnement des responsabilités
    • les différentes normes, les groupes qui les portent, les valeurs qu’elles traduisent, et bien sûr, leurs modes de régulation 
    • les chiffres des politiques inclusives.
  • Des billets présentant des rapports, des ouvrages, des recherches, des initiatives sélectionnés en France et à l’étranger.
  • Un blog alimenté par Aurélien Boutaud, Boris Chabanel, Pierre Grosdemouge, Anne -Caroline Jambaud, Sylvie Mauris, Cédric Polère et Ludovic Viévard, experts auprès de la direction de la prospective et du dialogue public de la Métropole de Lyon.
  • Un blog lié à M3, le site prospectif de la Métropole de Lyon.